Ars in Cathedrali

Festival d’orgue et de musique vocale - Chaque mardi 20.00

 

NOTRE POLITIQUE DE PROTECTION ET DE TRAITEMENT DES DONNÉES PERSONNELLES (cliquez ici)

 

FESTIVAL ARS IN CATHEDRALI 2018

C'est déjà la septième année du festival Ars in Cathedrali !

Le festival d’orgue et de musique chorale de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule déroule un programme tonique de 7 concerts autour de JS Bach, ainsi que de Couperin, de Jongen et du répertoire médiéval.

Point commun : la Fougue ! Avec un instrument prodigieux comme l’orgue monumental Grenzing, le public n’aura aucun mal à se laisser emporter par le dynamisme des ensembles et musiciens de renommée internationale.

 

Au programme cette année, l’œuvre légendaire qu’est l’Art de la Fugue de Johann Sebastian Bach retentira sous les doigts d’Albrecht Koch (Allemagne).

Les concerts d’orgue en solo alterneront avec l’orgue en dialogue avec des ensembles vocaux ou instrumentaux.

 

Comme chaque année, un écran géant permettra au public de suivre les gestes musicaux de l’organiste et d’ainsi rentrer pleinement dans l’intimité de la musique de l’artiste.

 

 

 

Voici le programme des festivités :

 

10I07I201820.00
« In Simplicitate » : Bart Jacobs, orgue, Ensemble Psallentes

1007 Œuvres : chant grégorien, John. Bull, Dietrich Buxtehude, Sigfrid Karg-Elert. 

     L’ensemble Psallentes est spécialisé dans le répertoire du Moyen-Âge tardif. Avec l’organiste titulaire Bart Jacobs, les chanteuses de Psallentes ont élaboré à partir de sources bruxelloises un programme où grégorien et orgue dialoguent. A côté de pièces du chant grégorien, résonne la musique d’orgue d’inspiration grégorienne de John Bull, Dietrich Buxtehude et Sigfrid Karg-Elert, incrustée dans les parties de la Missa « In Simplicitate » pour voix et orgue de Jean Langlais. 

 

 

 

17I07I201820.00
« Bach für den Frieden » Ute Gremmel-Geuchen (D), orgue

1707

Œuvres : Johann Sebastian Bach, Thomas Blomenkamp. 

     L’organiste allemande Ute Gremmel-Geuchen, est une auto- rité dans l’interprétation du répertoire baroque, et ceci tant comme lauréate de concours internationaux que grâce à ses enregistrements de JS Bach. Son choix de pièces virtuoses de JS Bach sera magnifié par la présence d’une œuvre contem- poraine de Thomas Blomenkamp, « Da Pacem », bâtie sur un choral luthérien. 

 

 

24I07I201820.00
« De Liège à Paris : l’école française d’orgue ! » Luc Ponet, orgue, Ensemble Utopia 

2407

Œuvres : Henry Du Mont, Louis & François Couperin. 

     La Principauté de Liège a été pendant des siècles, jusqu’à la Révolution française, un foyer culturel, au cœur de l’Euregio, sur la ligne séparant les cultures romaine et germanique. Il s’y dé- veloppa une culture d’orgue spécifique, avec Henry Du Mont et Lambert Chaumont, qui fit vibrer la cathédrale de Liège et les collégiales de Maastricht et de Tongres. La génération suivante de compositeurs à la cour de France, Lully et les Couperin, s’est inspirée de l’art de Du Mont. 

     Au programme, des œuvres de Simon Lohet, du Manuscrit d’orgue de Tongres, d’Henry Du Mont, de Lambert Chaumont, de Louis Couperin et de François Couperin. Luc Ponet, titulaire de la basilique de Tongres jouera les trois orgues de la cathédrale de Bruxelles, et les chanteurs d’Utopia exploiteront plusieurs espaces de la cathédrale. 

 

 

31I07I201820.00
« Quasi una Fantasia : improvisation » Stéphane Mottoul, orgue

3107a

Œuvres : Improvisation. 

     Le jeune Stéphane Mottoul a étudié à l’IMEP, Namur, au Conservatoire Supérieur de Paris et à la Staatliche Hochschule de Stuttgart.
Il est lauréat de plusieurs concours internationaux, tels ceux de Dudelange et d’Etretat. Il a fait de l’improvisation une de ses spécialités. 

     La Fantaisie sera le fil rouge de ce concert d’improvisation, en passant du baroque et du romantisme allemand au style symphonique français. 

 

 

 

07I08I201820.00

« Der Kunst der Fuge » Albrecht Koch (D), orgue

0708a

Œuvres : Johann Sebastian Bach.

     Jouer l’art de la fugue avec fougue, tel sera le défi que relèvera l’organiste le 7 août. Albrecht Koch est titulaire de l’un des orgues mythiques du monde, l’orgue construit à Freiberg (Saxe) en 1714 par le facteur allemand Gottfried Silberman, contemporain de JS Bach lui-même. 

L’Art de la fugue est une œuvre inachevée, que JS Bach entama aux alentours de 1740 -1742, et qu’il poursuivit jusqu’à sa mort. Elle contient 14 fugues et 4 canons, et sera achevée par son fils Carl Philip Emmanuel Bach. Cette œuvre est considérée comme l’une des plus grandes prouesses d’écriture de la musique occidentale. 

 

 

21I08I201820.00
« Bach unter den Wiener » Roman Summereder (AU), orgue

2108a

Œuvres : Johann Sebastian Bach & Anton Heiller 

       Avec le soutien de la République d’Autriche, à l’occasion de sa présidence de l’Union Européenne

  Bach chez les Viennois est le titre du concert que donnera Roman Summereder, l’une des grandes figures de l’orgue européen (professeur à l’université, nombreuses distinctions pour ses enregistrements de musique contemporaine). Il fut l’un des élèves d’Anton Heiller, un compositeur qui partagera l’affiche avec JS Bach. Le concert se déroulera d’abord sur l’orgue de chœur de Patrick Collon (Bach) puis sur celui de Gerhard Grenzing (Heiller). 

 

 

28I08I201820.00
« Le siècle de Joseph Jongen » 

Soprano : lauréate du Concours Reine Elisabeth Chant 2018

Ensemble Oxalys, Xavier Deprez, orgue

2808a

Œuvres : Joseph Jongen, Albert Roussel, Jean Cras. 

Pour clore en fougue et en beauté, « le siècle de Joseph Jongen » réunira le magnifique ensemble Oxalys avec six musiciens, l’organiste titulaire Xavier Deprez, et l’une des lauréates du Concours Reine Elisabeth 2018 (chant). En plus de Jongen, des œuvres de Roussel et de Cras (la Flûte de Pan) nous plongeront dans l’univers onirique et virtuose de « La Belle Époque ». 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aider au financement d’ARS IN CATHEDRALI en faisant parvenir votre don au compte BE10 0000 0000 0404 du « Fonds des Amis de la Cathédrale » auprès de la Fondation Roi Baudouin avec la communication structurée ***182/0240/00181***. Les dons de 40€ et plus bénéficient d’une réduction d’impôts. D’avance, merci !