Deux expositions ont lieu à la cathédrale en lien avec Hildegard von Bingen, abbesse, botaniste, guérisseuse, musicienne, poète et visionnaire du XIIe siècle qui continue à nous intriguer et inspirer.

Les expositions sont accessibles du lundi au vendredi de 9h à 17h45, le samedi de 9h à 17h, le dimanche de 13h à 17h45. L’accès est libre.

Autour du thème « Le Végétal au Cœur de la Cité », ces deux expositions permettront de découvrir Hildegard la botaniste pendant tous les mois de mai et juin :

« Flore, eau, terres et vases du marais Wiels (et d’autres zones humides) dans la Cathédrale » par Anne Mortiaux (fil rouge et lien avec l’histoire de Bruxelles construite sur un marais)
Comment capter le passage du temps par le biais des végétaux, de ses métamorphoses, de ses cycles et de faire « résonner » de l’eau et des terres du marais dans la Cathédrale.
L’intention est d’élargir notre attention à l’ensemble du vivant, à ce qui fait le monde avec nous, les plantes, l’eau, la terre, les limons…et donner un rayonnement particulier au marais Wiels, friche industrielle devenue marais et désormais protégé.
Depuis une dizaine d’année, Anne Mortiaux exerce une pratique « artistique » sur d’anciens sites industriels, lieu d’extraction et de transformation (extraction d’argile, faïencerie, imprimerie, fonderie…)

.

 

« 182 végétaux – Hildegard et le règne végétal » par Françoise Lesage
Hildegard a fait un travail exceptionnel de théorisation des pouvoirs nutritifs et médicinaux des plantes : elle est apparemment une des premières à avoir rassemblé les savoirs empiriques de son époque. Elle a inventé un langage (lingua ignota) « langage inconnu » pour nommer ces végétaux. Cette liste comporte un peu plus de 1000 mots et reprend 182 plantes. D’autres listes concernent le corps humain, le scriptorium (chambre pour les copistes et enluminures) et les outils de travail. C’est une « photographie » de son environnement, humain et naturel.
L’exposition de Françoise Lesage portera sur cette lingua ignota et le monde végétal.